Comparez les crédits !

Gratuitement et sans engagement

Réponse en 4’

Observatoire Cetelem : les intentions de consommation des français en hausse

Observatoire Cetelem : les intentions de consommation des français en hausse

2015 sera-t-elle l’année du redressement de la consommation en France ? L’Observatoire Cetelem dresse un panorama européen de la consommation en 2015 plutôt optimiste pour la métropole, d’après une enquête réalisée fin 2014 (*). Ce faisant, les résultats démontrent des habitudes de consommation qui ont changé ces dernières années : les consommateurs comparent de plus en plus en recherchant les bonnes affaires, sur internet en particulier.

Une hausse du moral des consommateurs favorable aux intentions d’achat

Pour la deuxième année consécutive, le moral des consommateurs s’améliore en Europe, malgré les chiffres élevés du chômage qui reste le principal point noir. En France, il remonte même légèrement pour la première fois depuis 2008. Cela se traduit dans les intentions d’achat qui progressent chez les consommateurs français : 30 % des français envisagent d’accroître leurs dépenses en 2015 contre 28 % l’an dernier, relève l’Observatoire Cetelem. Une augmentation de la consommation pourrait donc avoir lieu cette année. Ceci d’autant que la chute des cours du pétrole allège la facture d’énergie des ménages et leur permet d’accroître leurs dépenses sur d’autres postes de consommation.

Des décisions de consommation plus réfléchies

La crise a marqué les esprits et modifié les habitudes des consommateurs dans leurs actes d’achat. D’après l’Observatoire Cetelem, ils sont plus attentifs au prix, à la provenance, à l’impact environnemental et comparent plus les produits. Ils sont aussi plus ouverts aux biens d’occasion et à l’utilisation à temps partagé. Les achats sont moins impulsifs, mais la notion de plaisir reste bien présente : la consommation est associée au plaisir pour 94 % des français.

Plus de temps en ligne pour comparer et dénicher de bonnes offres

Le temps passé dans les magasins baisse, en revanche, le temps de consommation sur internet a progressé. La recherche d’information, de bonnes affaires et d’offres promotionnelles expliquent cette tendance. Les consommateurs associent progressivement les magasins à un temps de détente et de plaisir, pour se renseigner et s’assurer de leurs choix, mais sans forcément acheter. Le passage à l’acte d’achat se fait de plus en plus en ligne : 40 % des consommateurs européens ont recours aux achats sur le web et au drive.

Besoin d’un coup de pouce pour financer vos achats ou projets en ligne ? Le comparateur Allo-credit, référence du crédit en ligne, vous accompagne pour trouver une solution de financement adaptée à vos besoins. Simulez gratuitement et sans engagement votre projet et finalisez votre demande de crédit en ligne. C’est simple et en quelques clics.

(*) Analyses et prévisions réalisées en collaboration avec la société d’études et de conseil BIPE, sur la base d’une enquête réalisée par TNS Sofres auprès d’internautes européens, entre le 4 novembre et le 2 décembre 2014.

Allo-Credit vous invite à vérifier les éventuels changements législatifs depuis l'écriture de cet article.

Fonctionnement du site - mentions légales

Notre service est proposé gratuitement uniquement aux internautes en France métropolitaine. Allo-credit.com, site 100% indépendant, est un comparateur de crédit rémunéré par ses partenaires (Banques, sociétés de crédit et intermédiaires) qui comprend un nombre limité de sociétés avec lesquelles nous avons conclu un accord. Le contenu du site est proposé à titre d'information et de comparaison uniquement, allo-credit.com ne proposant pas de recommandations et ne commercialisant aucuns contrats de crédit. Bien que nous mettions tout en œuvre pour nous assurer quotidiennement que les informations fournies sont exactes et actualisées, vous devez les vérifier auprès de nos partenaires avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Le regroupement de crédits suppose un allongement de la durée de remboursement des crédits et peut donc majorer le coût total de ceux-ci. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours. Offres sous réserve d'acceptation définitive et après étude des pièces justificatives demandées par nos partenaires.

*Cliquez sur le bouton simulation et effectuez une demande chez notre partenaire, une proposition adaptée à votre situation vous sera proposée ainsi que la consultation des conditions et mentions légales de l'offre en cours.