Comparez les crédits !

Gratuitement et sans engagement

Réponse en 4’

La reprise du crédit à la consommation se poursuit

La reprise du crédit à la consommation se poursuit

En hausse de 1,5 % en mars 2014 par rapport à mars 2013, l’activité du crédit à la consommation poursuit son redressement pour le troisième mois consécutif, d’après les données de l’Association française des sociétés financières (ASF). Sur l’ensemble du premier trimestre 2014, la progression s’élève à 1,2 % comparé aux trois premiers mois de 2013. Après quelques années difficiles depuis la crise financière de 2009 – l’année 2012 en particulier, suivi d’un bilan en demi-teinte en 2013 – 2014 pourrait être l’année de la reprise du crédit à la consommation.

Les financements d’automobiles toujours moteurs de la hausse

L’automobile ressort de loin comme le premier bien financé à l’aide d’un crédit à la consommation. Les crédits auto ont en effet progressé de 11,1 % en mars pour financer une voiture neuve, selon l’ASF. En particulier, les opérations de location avec option d’achat (LOA) continuent d’attirer les consommateurs. Ces formules, qui permettent de louer un bien sur une certaine durée avec possibilité in fine de l’acheter à un prix déterminé à l’avance, ont un franc succès depuis quelques mois. Elles affichent une hausse de 17,3 % pour le financement d’automobiles neuves ou d’occasion en mars et une hausse moyenne de plus de 8 % sur le premier trimestre 2014. Cependant, les crédits auto classiques (crédits amortissables) ne sont pas en reste, avec une évolution nettement positive pour l’achat d’une voiture neuve ou d’occasion (+6,6 % et +6,1 % respectivement).

Les prêts personnels marquent le pas

Après trois mois consécutifs de hausse, les prêts personnels se sont légèrement repliés en mars (-0,6 % sur un an). Mais, sur l’ensemble du premier trimestre, l’évolution des crédits dits non affectés reste positive (+3,2 %). Plus concentrés sur le financement d’un véhicule neuf ou d’occasion, les particuliers ont, en revanche, continué de délaisser les crédits affectés à l’achat de biens d’équipement du logement, en baisse de près de 6 % en mars.

Besoin d’un financement pour concrétiser un projet ou faire face à une dépense imprévue ? Le comparateur Allo-credit, référence du crédit en ligne, simplifie vos démarches pour trouver rapidement une solution de financement adaptée à vos besoins. Simulez votre projet et faites votre demande de crédit en ligne.

 

Consulter la lettre d'information de l'ASF
 

Allo-Credit vous invite à vérifier les éventuels changements législatifs depuis l'écriture de cet article.

Fonctionnement du site - mentions légales

Notre service est proposé gratuitement uniquement aux internautes en France métropolitaine. Allo-credit.com, site 100% indépendant, est un comparateur de crédit rémunéré par ses partenaires (Banques, sociétés de crédit et intermédiaires) qui comprend un nombre limité de sociétés avec lesquelles nous avons conclu un accord. Le contenu du site est proposé à titre d'information et de comparaison uniquement, allo-credit.com ne proposant pas de recommandations et ne commercialisant aucuns contrats de crédit. Bien que nous mettions tout en œuvre pour nous assurer quotidiennement que les informations fournies sont exactes et actualisées, vous devez les vérifier auprès de nos partenaires avant de vous engager.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Le regroupement de crédits suppose un allongement de la durée de remboursement des crédits et peut donc majorer le coût total de ceux-ci. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours. Offres sous réserve d'acceptation définitive et après étude des pièces justificatives demandées par nos partenaires.

*Cliquez sur le bouton simulation et effectuez une demande chez notre partenaire, une proposition adaptée à votre situation vous sera proposée ainsi que la consultation des conditions et mentions légales de l'offre en cours.